UN SAVON SAF, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Ago-cosmetiques-banniere-temp

Un savon fabriqué par Saponification à Froid est un savon pas comme les autres. Il n’y a aucune étape industrielle dans le processus et il est donc le résultat d’une fabrication 100% artisanale, élégante et sobre en énergie. Cette élégance, nous avons toujours plaisir à en donner les détails.

Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

Oui, pour comprendre ce qu’est un savon, il faut d’abord comprendre ce qu’est une huile végétale et, là, il est nécessaire de rentrer un peu dans le détail de la chimie des produits naturels.

Tout le monde a entendu parler de la glycérine, hydratante pour la peau. Et bien cette glycérine, c’est un constituant naturel des huiles végétales dans lesquelles elle est intimement liée à 3 acides gras par des liaisons chimiques très solides. Le nom de cette association : les triglycérides.

triglycerides

Voilà, une huile c’est ça : plein de triglycérides. Ce sont des produits naturellement gras et donc non lavants, bien sûr. C’est le savoir-faire du savonnier qui va transformer, en douceur, les huiles végétales en savon SAF.

(Nota – Tout ce qui précède vaut aussi pour les graisses animales mais, chez AGO, nous utilisons exclusivement des huiles végétales).

La Saponification

Aussi solides que soient les liens entre la glycérine et les 3 acides gras, il existe des moyens de les couper. En savonnerie SAF, cet agent de coupure c’est la soude caustique (l’hydroxyde de sodium des chimistes ou NaOH, Na désignant l’ion sodium). La soude va agir comme de véritables ciseaux moléculaires et libérer, d’un côté, la glycérine, et, de l’autre, les 3 acides gras.

Ce n’est pas fini. Les acides gras ne sont pas plus lavants que les triglycérides. Heureusement, chacun des 3 acides gras va s’associer à un ion sodium pour former des sels d’acide gras qui, eux, détiennent le pouvoir lavant.

Voilà, la saponification c’est ça : le découpage, grâce à de la soude caustique, de triglycérides pour produire de la glycérine hydratante et du savon.

La Saponification à froid : 3 atouts !

On ne jette rien

Le savon SAF nature, c’est de l’huile, de la soude et de l’eau pour produire du savon avec sa glycérine. Tout ce qui entre dans le procédé y reste, exception faite de la petite part d’eau qui s’évapore pendant que le savon est mis à sécher pendant au moins 4 semaines. Zéro gaspillage !

Un procédé économe en énergie

En savonnerie industrielle, la soude et l’huile sont chauffées longtemps et à hautes températures. En SAF, si on chauffe, c’est peu de temps et surtout pour fondre les huiles solides comme l’huile de coco ou le beurre de karité. Rares sont les cas où la température dépasse 45°C, nombreux sont les cas où on saponifie tout simplement à température ambiante. Sobriété exemplaire, non ?!

Le surgras en bonus

La glycérine est hydratante pour la peau, on l’a vu. Et bien l’huile l’est aussi, alors pourquoi s’en priver ? Mais, direz-vous, l’huile a été saponifiée par la soude ! Exact. Voilà pourquoi le savonnier utilise un peu moins de soude qu’il n’en faut afin qu’une petite partie de l’huile échappe à la saponification. C’est ce qu’on appelle le surgras qui contribue, comme la glycérine, à rendre votre peau souple et lisse. Et comme la SAF est faite à basse température, l’huile garde toutes ses propriétés cosmétiques. Elégant n’est-ce pas ?!